<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d11715490\x26blogName\x3dAutres+soleils,+autres+mondes...\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttps://autresmondes.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://autresmondes.blogspot.com/\x26vt\x3d-2878529239710638821', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

08 juillet 2007

Les planètes des naines rouges (mise à jour)

Dans un précédent article (ici), nous évoquions une tendance montrant qu'il y a un déficit de planètes joviennes autour des naines rouges (étoiles les moins massives) comparé aux étoiles plus massives.
Après mise à jour avec les nouvelles découvertes, l'avantage est encore à la prédominance de planètes de faible masse autour des naines rouges connues pour posséder un système planétaire.
Mais l'écart se réduit et peut-être que la tendance évoquée dans l'article précédent n'est qu'un biais observationnel ?

Nombre de planètes neptuniennes et/ou super-telluriques autour d'une naine rouge : 7.
Nombre de planètes joviennes autour d'une naine rouge 5 (voire 6 car une planète est à confirmer).

Il faudra attendre un échantillon de découverte plus grand pour trancher !