<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d11715490\x26blogName\x3dAutres+soleils,+autres+mondes...\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttps://autresmondes.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://autresmondes.blogspot.com/\x26vt\x3d-2878529239710638821', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

12 septembre 2005

Beaucoup de surprises, de nombreuses questions, mais aucunes certitudes...

A ce jour, "l'Encyclopédie des planètes extrasolaires", tenue par l'astronome Jean Schneider, recense 168 planètes, 144 systèmes planètaires dont 18 sont des systèmes à plusieurs planètes.

Les projets scientifiques se multiplient, les équipes existantes ont des techniques qui s'améliorent(précision des spectrographes accrue, débuts de l'imagerie directe très prometeurs); les systèmes planètaires étants courants (c'est la seule chose dont on soit sûr), forcément on en trouve toujours plus, de plus en plus vite !

Ces progès permettent de trouver des planètes avec des masses toujours plus petites. A ce jour, nous connaissons 7 planètes à courte période orbitale( de 2 à 17 jours) ayant une masse de l'ordre de 13-17 terres. Elles sont appellées "Neptune chaude" (Neptune = 17,2 masses terrestres). Ces planètes posent de nouvelles questions, nottament sur leur nature: sont-elles des planètes gazeuses ou des planètes "super-telluriques"? Ont-elles toujours eu une telle masse ou étaient-elles des géantes gazeuses tel Jupiter(300 masses terrestres) dont l'atmosphère aurait été "soufflée" par l'étoile proche?

Presque chaque découverte est une surprise. Notre système planètaire, avec ses planètes si stables est-il unique, rare ou très courant? Notre planète bleue est-elle la seule dans son genre dans "le grand archipel des mondes" ? Personne ne sait. L'avenir, les prochaines missions de recherche de nouveaux mondes et les découvertes de ces prochains mois apporteront une petite part de réponse aux nombreuses questions. Notre vision du monde a déja changé, elle pourrait être encore plus bouleversée par les découvertes futures...

Etoile "51 Pégase": au moins une planète tourne autour de ce banal soleil...

Plus d'infos =>
*Dix ans de recherches de planètes extrasolaires: des découvertes passionnantes !

*L'Encyclopédie des planètes extrasolaires.