<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d11715490\x26blogName\x3dAutres+soleils,+autres+mondes...\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttps://autresmondes.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://autresmondes.blogspot.com/\x26vt\x3d-2878529239710638821', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>

03 octobre 2005

Le site français le plus complet à ce jour sur l'exoplanétologie !

Un nouveau site consacré aux exoplanètes vient de voir le jour.
Tout y est !
Présentation des enjeux, définitions, méthodes de recherches des exoplanètes, catalogue interactif à jour avec visualisation des orbites des planètes etc...

Bref, il est incontournable pour qui s'interesse à ce passionnant domaine de l'astronomie !
Très pédagogique, très clair, il permettra aussi au "grand public" de tout savoir à ce sujet.

* Les exoplanètes.

Au sein du site, le catalogue des exoplanètes est remarquable !
=> http://media4.obspm.fr/exoplanetes/base/index.php

01 octobre 2005

Eclipser les étoiles pour découvrir les mondes gravitant autour d'elles.

Trouver des planètes par imagerie directe autour d'étoiles de type solaire (donc relativement brillantes) devrait être une réalité ces prochaines années.
Cependant ,observer dans l'infrarouge ou dans le visible l'environnement "circumstellaire" n'est pas évident car l'étoile éblouit celui-ci. Il faut donc créer une éclipse artificielle permettant d'annuler ou de diminuer l'éclat de l'étoile.

Cette technologie existe et s'appelle la "coronographie". Le coronographe va masquer l'étoile et les astronomes peuvent alors voir(en théorie) les corps pâles(planètes,naines brunes) ou les disques de gaz et de poussières.
La technologie ne permet pas encore de trouver des planètes par ce biais(résolution trop faible des télescopes) mais quelques disques protoplanétaires ont été découverts grâce à la coronographie.

L'étoile "AU Microscopii" ,éclipsée par un coronographe. Le disque protoplanétaire apparait alors en détail.
(Credit: Michael Liu, IFA-Hawaii/W. M. Keck Observatory).

Cette fois-ci ,des ingénieurs de la NASA utilisant les 2 telescopes "Keck" ont réussi à "éteindre" 3 étoiles proches assez brillantes (dont Véga). Il s'agit de trouver des disques de poussières, signes indirects de la présence d'un système planétaire. Ces disques ne sont pas protoplanétaires(au sein desquels les planètes se forment) mais "post-planétaires" ,c'est à dire que les planètes sont déjà formées.
Par exemple ,la "ceinture de Kuiper" dans notre système solaire est un disque post-planétaire.

Ces tests ont été concluants et un programme de surveillance d'étoiles proches va commencer fin 2006 avec les telescopes "Keck".
Avec les progrès de résolution des télescopes terrestres ainsi que la mise en place future de télescopes spaciaux ,il arrivera un jour où les planètes(géantes puis telluriques) se dévoileront.


Plus d'infos =>
* Utilité des télecopes Keck au sein du programme "Planet Quest" de la NASA(anglais)

* Site web du "Keck observatory"(anglais)